J'ai commencé à dessiner quand j'étais petite, comme la plupart des gens j'imagine et ça ne s'est jamais fini. Le dessin dans ma vie à d'abord été une échappatoire, puis avec les années, je me sentais plus épanouie au quotidien à travers cette activité. Ce n'était plus un passe-temps, j'en avais réellement besoin.

Si je devais expliquer mes dessins, ou du moins leur donner un fond, je dirai que je navigue entre deux influences : une influence plutôt classique et une influence plutôt venue de la BD. En arrivant à Paris j'ai pour la première fois vu des peintures et ça a complètement bouleversé une partie des mes réflexions. Mon intérêt pour l'Histoire, les mythes et religions - j'ajouterai aussi à cela les études d'ornements qui me viennent de l'école - a pris une place considérable dans ma vie. Alors, parfois, je me laisse porter par les mythes et me réapproprie certaines divinités, je prend leurs symboles et les dessine par pure fascination. Ensuite vient l'envie de raconter, puisque j'aime passionnément les histoires et les belles images, les romans graphiques et la bande dessinée sont des supports qui m'ont rapidement attiré.

J'ai à côté de mes carnets de croquis des projets BD et autres histoires... qui pour le moment restent de simples recherches stimulantes!

Marie Lalanne

artiste mo(o)n label

Cette exposition a d'abord été proposée en Mars sur le campus de l'université de Pau en partenariat avec le Printemps des Poètes à Pau et le Festival Européen Latin Grec. 

Les dessins étaient alors présentés aux cotés de poèmes réalisés pour l'occasion ainsi que d'autres propositions artistiques rattachées à la programmation du Printemps des Poètes.

Dans cette version 2, afin d'apporter un éclairage nouveau à ces illustrations sur le thème des figures antiques, nous avons fais le choix de les associer aux textes retenus par le Musée de Nice Cimiez, partenaire de cette troisième édition !